Photo acquise par abonnement chez Fotolia 65517952

De plus en plus de femmes soucieuses de leur patrimoine santé se tournent vers des moyens de contraception naturelle pour différentes raisons : envie de vivre une fertilité naturelle ou une féminité naturelle. D’autres s’y voient « obligées » par leur propre corps incompatible avec la prise hormonale.

Pourquoi une contraception naturelle ?

La démocratisation de la pilule a amené aux femmes la liberté et le choix du moment de devenir mère – une émancipation cruciale dans l’évolution de la société patriarcale. Aujourd’hui nous savons que cette prise d’hormones n’est pas sans risque pour la santé de la femme et in fine, du couple.

Les femmes ou les couples souhaitent de plus en plus faire un choix éclairé parmi les méthodes de contraception, en accord et en respect du fonctionnement du corps. La comparaison objective de toutes les possibilités existantes, avec les risques et les avantages pour chaque méthode, offre le choix le plus approprié au couple.

A qui s’adresse la contraception naturelle ?

Comment éviter une grossesse et choisir sa contraception ? Pourquoi privilégier les contraceptions naturelles, autrement dit sans hormones ? Innocuité, réversibilité, acceptabilité, coût sont autant de critères à soupeser pour faire un choix contraceptif conscient et éclairé. La méthode d’observation du cycle peut être utilisée par toutes les femmes et les couples qui souhaitent éviter de devenir parents à un moment inapproprié de leur vie.

La cyclicité est un moyen de contraception très efficace et contrairement à ce qu’on croit, le taux d’efficacité de certaines méthodes naturelles est identique à celui de la pilule.

Accompagnement dans le parcours pour devenir parents

La connaissance de la cyclicité peut aussi être utilisée comme aide à la conception et pour résoudre des problèmes d’infertilité en en identifiant les causes. Cette connaissance aussi de l’état psychique et émotionnel lié et au cycle de la femme et au parcours médicalisé offre un excellent et bénéfique soutien en parallèle d’une PMA – Procréation Médicalement Assistée.

Repérer les moments du cycle qui posent problème via les méthodes proposées par l’observation du cycle menstruel est une approche très intéressante pour améliorer le bien-être général de la femme. Le syndrome prémenstruel, les règles irrégulières ou trop douloureuses, l’instabilité émotionnelle, les difficultés de la ménopause sont toutes des problématiques en lien direct avec la nature cyclique féminine.

Lorsqu’il est connu, le cycle féminin est un mécanisme parfait et ouvre aux femmes le chemin vers l’équilibre intérieur, l’harmonie, la connaissance de soi et du même coup la fertilité.

Apprendre à identifier...

précisément ses périodes fertiles et infertiles pour atteindre la meilleure efficacité contraceptive avec le moindre risque se base sur les techniques d’observation du cycle féminin. Il en va de même pour mettre toutes les chances de son côté pour devenir parents.

Les « Méthodes d’observation du cycle féminin » sont décrites par l’OMS* et la HAS** Ces méthodes sont connues publiquement sous les nom de « La Symptothermie », « La Symptothermie double contrôle » selon les travaux du Dr. Josef Rötzer et « Les indices combinés » selon Dr. Anna Flynn.

*OMS – Organisation mondiale de la santé, Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, Agence des États- Unis pour le développement international. Planification familiale. Un manuel à l’intention des prestataires de services du monde entier. Genève: OMS; 2011

**HAS  – Haute Autorité de Santé, Document de synthèse Méthodes contraceptives : Focus sur les méthodes les plus efficaces disponibles,  Mars 2013, Mise à jour septembre 2016

Je vous invite à prendre RV!

Informations pratiques

Les ateliers autour du féminin

Participez à un atelier