L’Endométriose – le fléau des femmes menstruées

L’endométriose est une maladie qui touche environ une femme menstruée sur dix en France. Elle se manifeste par des douleurs du ventre au niveau du pelvis, surtout pendant les menstruations qui sont en règle générale très abondantes.

De nombreux autres symptômes peuvent y être associés. Pour certaines femmes ces douleurs s’expriment pendant les rapports sexuels ou au moment d’aller aux toilettes. En plus de douleurs handicapantes qu’elle provoque, dans de nombreux cas est une cause d’infertilité. Malgré qu’elle est considérée comme le fléau le plus important touchant les femmes en âge de procréation de notre société actuelle, c’est une maladie très logue à être diagnostiquée dans le milieux médical, parfois 10 -12 ans et minimisée pour les dégâts qu’elle cause.

Qu’est-ce que c’est cette maladie – endométriose ?

L’endométriose est une maladie gynécologique, caractérisée par le développement en dehors de l’utérus des cellules rassemblant à celles de l’endomètre – la muqueuse qui tapisse normalement l’utérus.

Ces cellules se « glissent » vers d’autre organes génitaux – le col utérin, les ovaires et les trompes ainsi que leurs ligaments, le vagin, la vulve. Parfois elles envahissent progressivement d’autres organes – la vessie, appendice, côlon, etc… et suivent le rythme hormonal. Cela veut dire qu’elles se « décolleront » des parois qui les accueillent en produisent du sang au moment de la menstruation.

Qu’est qu’il fait que ces cellules nourricières de l’embryon « sortent » de leurs endroit – cocoon – l’utérus pour « déborder » en dehors ? Qu’est-ce que les fait « pousser » en dehors ?

Les causes sont cependant inconnues et la maladie soulève beaucoup questions. Les symptômes sont variés avec une constante – la douleur. Elle arrive en principe le 3ème et le 4ème jour de menstruation et se fait sentie avec force dans les zones des lésions.

La médicine allopathique prescrit des antidouleurs et anti-analgésiques pour les cas plus simples, puis des progestatifs– la pilule – afin d’émécher l’ovulation– un peu comme une grossesse prolongée pour 6-18 mois, ou des médicaments analogues à la LH-RH pour mettre les ovaires au repos. Pour les cas plus difficiles, la proposition est l’intervention chirurgicale afin d’enlever ces lésions à l’aide du laser ou par électrocoagulation.

Atteinte de l’ endométriose, vivre sa vie

L’endométriose a un impact fort dans la vie d’une femme qu’il s’agit de l’aspect personnel et même professionnel ;

La douleur peut avoir de répercussions sur la façon de la femme d’être et d’agir, de la limiter dans ses actions ; de même pour ses relations sociales, pour sa famille et sur son couple s’il est en couple. Plus d’une fois j’ai lu de témoignages des femmes sur la manière dont cette maladie a bouleversé leur vie. Et comment ces moments douloureux sont difficiles à surmonter.

L’accompagnement au féminin et le soutien apporté donnent à la femme des ressources pour mieux gérer leurs douleurs.  parfois en énergétique, à l’aide des plantes, avec des huiles essentielles, souvent en thérapie transgénérationnelle, les femmes trouvent une raison, une acceptation, une transformation du « Pourquoi moi? » « Quel message? » Comment vivre mieux avec ces douleurs ?

Le réseau « Les veilleuses » – soutien entre les femmes

Il est essentiel de prendre soin de soi, de trouver des méthodes qui permettent de mieux vivre avec la maladie. Les femmes atteintes d’endométriose peuvent aussi trouver une oreille attentive auprès d’autres femmes du le réseau « Les veilleuses »* à caractère de soutien entre les femmes, réseau proposé par « Femmes en chemin ».

Trouve également un cercle de parole entre femmes pour déposer ce fardeau, cette douleur propagée dans ton corps chaque mois. N’oublie pas que tu n’est pas toute seule.

N’hésite pas à demander de l’aide, de parler autour de vous et gardez l’espoir : une femme sera toujours là pour toi.

*« Les veilleuses » –  sont des femmes qui ont différentes spécialités et qui leur cœur de femmes – sœurs vibre avec celles des autres femmes-sœurs.

Les phases du cycle féminin

Les phases du cycle féminin

La conscience des cycles permet à la femme – menstruée ou ménopausée – d’être d’avantage connectée à sa féminité et à son corps.

20170919104642
Fertilité consciente

Fertilité consciente

De plus en plus de femmes soucieuses de leur patrimoine santé se tournent vers des moyens de contraception en adéquation avec leur besoins.

20170919111814
Massage de la femme enceinte

Massage de la femme enceinte

La femme enceinte a besoin d’être confortée dans la transformation qu'elle vit, d’accueillir les changements de son corps et son esprit.

20170919112056

Je t’invite à prendre RV!

Leave a Reply

Your email address will not be published.